LE JAQUE

jaque3Jaque Originaire de l'Inde, il se cultive aussi aux Antilles, en Malaisie, en Afrique tropicale et en Amérique du Sud. A la Réunion, il se cultive sur tout le littoral et servait de bordure pour séparer les propriétés agricoles. Dans l'île, il est très utilisé lorsqu'il est encore vert, cueilli avant que les graines se forment. On l'appelle alors Ti-jaque.
Vendu parfois entier sur les marchés, il est difficile à préparer car de sa peau s'écoule une substance blanche qui colle aux doigts ("la colle jaque"). L'effet de ce latex peut être réduit en huilant ses mains et son couteau C'est pourquoi les marchands préfèrent le vendre épluché et "battu".

jaques_muresLorsqu'il est mûr, on ne consomme que les gousses telles quelles ou en confiture. Deux espèces sont connues à la Réunion, le jaque dur aux gousses fermes et jaunes (il a la préférence des locaux) et le "jaque sosso", assez gluant et diificile à avaler. Ce fruit très parfumé est lour et difficile à digérer le soir.
Les graines se mangent bouillies ou grillées. Elles sont RICHES en protéines (8,6 %).

jaques_bLe jaque "battu" est utilisé dans la cuisine pour rélaiser le célèbre carry ti-jaque au boucané, ou encore le massalé ti-jaques. Effiloché, il se prépare en achard et de nos jours, certains l'accompagnent avec des crevettes. jaque battu jaque en gousse

A propos du Tijaque

Les autres produits de la catégorie

Les autres catégories de produits

Les recettes par catégorie

Le groupe FACEBOOK des amis de GOUTANOU

Rejoignez le groupe d'échange sur la cuisine réunionnaise. Publiez les photos de vos recettes, échangez avec les autres membres... Cliquez sur la photo ci-dessous, pour rejoindre le groupe GOUTANOU sur FACEOOK
groupe goutanou sur facebook

groupe goutanou sur facebook